12 mai, 2020

Sport amateur – Où trouver des partenaires ?

A l’heure d’un allègement prochain du confinement, le sport amateur s’interroge. Les compétitions et championnats sont à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre. Seule bonne nouvelle, « La pratique en club à partir du 11 mai pourra se faire avec dix personnes, en accueillant dix adhérents, en outdoor, en extérieur pour le moment », a déclaré samedi 2 mai la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, sur FranceInfo. Cette reprise est donc extrêmement partielle et sera soumise à de nombreuses contraintes excluant de fait la majorité des sportifs amateurs.

A l’instar de l’économie du pays, l’économie du sport amateur est en crise. Il n’y a plus aucune source de revenus. Que ce soit pour les clubs, associations sportives et les sportifs indépendants. Un nombre croissant de dirigeants s’interrogent sur l’avenir de leur structure. De plus en plus de sportifs indépendants se demandent s’ils pourront participer à de futures compétitions.

Avant d’envisager la reprise du sport, la relance des compétitions et de leurs projets sportifs, tous les acteurs du sport amateur doivent se poser la question de leurs financements.

Comment financer mon club ou mon projet sportif ? 

Les partenaires qui ont investi pour cette saison sont durement touchés par cette crise sanitaire, devenue économique. Ils perdent aussi beaucoup du fait de l’arrêt des compétitions et des rencontres. Les partenaires seront nombreux à ne plus avoir la capacité d’investir en un club, une association sportive ou un sportif indépendant.

A l’inverse, des entreprises auront comme stratégie de relancer leur activité par le partenariat. Cette stratégie peut être payante pour qu’on ne les oublie pas, pour qu’ils puissent être vus de nouveau.

Du coup, qui sont ces entreprises ? Comment un club ou un sportif indépendant peut trouver de nouveaux financements ? Où trouver ces partenaires ?

Comment trouver des partenaires ? 

Si vous vous dites que la meilleure méthode est d’ouvrir les pages jaunes, de référencer les entreprises de votre zone et de les appeler une par une, arrêtez tout ! Vous allez vous épuiser à la tâche, pour peu voire pas de résultats. Cette approche est contre-productive pour vous, pour votre club ou votre projet.

Avant d’appeler des entreprises et des personnes que vous ne connaissez pas, commencez par contacter ceux que vous connaissez !

Dans vos réseaux !

Animez-les, vos futurs partenaires sont autour de vous. Reprenez la liste tous vos partenaires actuels mais aussi ceux avec qui vous avez collaboré dans le passé. En un mot, contactez ceux qui vous connaissent, qui ont l’habitude de travailler avec vous ou qui ont travaillé avec vous.

Vous n’êtes pas à l’abri d’une bonne surprise. De nombreuses entreprises localement, font acte de solidarité dans leur ville, village ou territoire. Leur survie économique dépend de la survie du tissu social, associatif, sportif. Car un club ou un sportif, comme une entreprise, est l’ambassadeur d’un terroir, de valeurs communes.

 Elles seront malgré tout nombreuses à vouloir vous soutenir et bénéficier d’un partenariat avec vous.

Car l’impact du sponsoring d’un club ou d’un projet sportif pour une entreprise sont significatifs :

  • Développer ou améliorer son image,
  • Augmenter sa notoriété sur son territoire,
  • Fédérer autour de soi ses salariés,
  • Fidéliser sa clientèle.

Ces bénéfices seront d’autant plus impactant pour elle, en période de reprise de l’activité économique post-Covid 19.

Auprès de votre force vive : vos licenciés !

Vos futurs partenaires sont autour de vous. Dans votre téléphone et vos contacts e-mails. Ils sont aussi dans celui de vos licenciés ! Car avant que vos licenciés ne soient membres de votre club, ils ont une vie ! Ce sont des salariés, des artisans, entrepreneurs, chef d’entreprises. L’intérêt pour eux que vous trouviez des partenaires est total ! Sans partenaires, vous ne survivez pas. Du coup leur club ne survit pas, leur communauté n’existe plus.

Faites de vos licenciés une force. Leurs téléphones sont des trésors, ils ont des amis, des relations de travail qui peuvent vous aider ! Pensez à tous vos licenciés, même les plus jeunes. Leurs parents vous aideront également, car eux aussi font partie de votre communauté.

Profitez de cette inter-saison forcée pour mobiliser autour de vous. Tout l’entourage du club a du temps à vous consacrer, c’est un moyen supplémentaire pour tous de tromper l’ennui et de créer du lien social. Cela permet de prendre des nouvelles, passer un moment sympa au téléphone et être utile. Chaque licencié, parent de licencié, ami, relation de travail peut vous trouver un futur partenaire.

Conjuguez vos réseaux à celui de vos licenciés, vous verrez que l’effet en sera bénéfique pour vous d’ici la reprise du sport, la reprise de la vie de votre club.

Pensez aussi à ceux qui travaillent déjà avec vous ! Vos salariés et vos fournisseurs ont plus que besoin de vous. La survie de leurs emplois, de leurs affaires dépend de votre survie.

Si vous êtes sportif indépendant, agissez de même ! Appelez vos amis, vos relations. Demandez à vos amis de contacter leurs amis et ainsi de suite…

 

Prenez votre place de leader, motivez et animez !

En tant que dirigeant d’association sportive, de club, votre rôle est de diriger. C’est à vous de trouver des solutions pour que votre structure survive à cette crise qui touche l’ensemble des acteurs du sport. Vous êtes sportif indépendant, pour que votre projet sportif se relance, vous devez également trouver des solutions. 

Dans ces deux cas, c’est à vous d’animer, de motiver et d’organiser. Cette crise ne doit pas empêcher le monde du sport amateur de continuer à faire vivre la passion du sport !

Utilisez les moyens à votre disposition :

  • Site internet,
  • Réseaux sociaux (Facebook, Instagram),
  • Téléphone.

Animez vos licenciés, amis, salariés et fournisseurs. Expliquez-leur clairement pourquoi vous avez besoin d’eux. Intégrez-les dans votre démarche de recherche de futurs partenaires. Dites-leur ce que vous attendez d’eux et quels sont les enjeux pour votre club, votre projet sportif.

Donnez-leur le discours à tenir, qu’ils devront transmettre autour d’eux.

Rappelez-leur que sans partenaires, votre club ou projet ne survivra pas à la crise. Vous êtes responsable de la survie de votre structure mais vos réseaux, licenciés et fournisseurs ont le devoir de vous venir en aide.

Organisez la lutte et passez à l’action ! 

Le sport amateur vit une période douloureuse. Sans activité sportive, les clubs et sportifs ne peuvent générer de recettes et doivent trouver d’autres moyens pour assurer leur survie.

Cette crise impacte tous les acteurs du sport :

  • Clubs,
  • Associations sportives,
  • Sportifs indépendants,
  • Fournisseurs.

La difficulté pour les clubs et sportifs est de trouver de futurs partenaires, en prévision de la reprise du sport la saison prochaine. Ces partenaires sont des entreprises qui souffrent également de la situation, car cette crise sanitaire est maintenant économique. Mais les raisons pour un club ou un sportif d’espérer et de trouver de nouveaux financements sont nombreuses ! 

Cette relation gagnant-gagnant qu’un club ou sportif entretient avec un partenaire aura encore plus de sens, passé la crise. Les entreprises auront besoin du sport, et le sport aura besoin d’elles. La responsabilité pour les sportifs est de passer dès maintenant à l’action en cherchant leurs futurs partenaires.

Aux sportifs d’entamer des actions autour d’eux, de leur réseau, de leurs amis et contacts.

Donnez de la motivation, l’envie d’aider et d’être solidaires autour de votre projet sportif, de vos ambitions pour la saison prochaine. Rassemblez autour de vous, animez.

Rapprochez-vous des autres, faites front commun avec vos soutiens, vos proches et vos licenciés. Fédérez autour de votre ville, village, territoire. Rassemblez autour des hommes et des femmes qui font du sport amateur une réalité, pour que les passions continuent de vivre et se pérennisent.

Alors, dirigeants de clubs, d’associations et sportifs indépendants, c’est à vous de passer à l’action !

« La compétition sportive est une parabole qui illustre parfaitement la grande course de la vie. »

 

écrit par Louis Henry

Articles récents

Baromètre des pratiques sportives 2020: Décryptage

Tous les deux ans, l'INJEP (Institut National de la Jeunesse et de l'éducation populaire) établit un baromètre des pratiques sportives en France. Les grandes lignes du dernier baromètre ont été présentées par Roxana Maracineanu, ministre des sports. Même si des...

lire plus

Ludovic Lemoine, champion d’escrime handisport

Ludovic Lemoine nous a fait le plaisir de nous accorder du temps dans sa préparation. Acteur du monde du sport en France, notre escrimeur handi nous livre les coulisses de sa pratique, pour laquelle il représente fièrement les couleurs de son club et de l'équipe de...

lire plus

Portrait de Julien Allart, dirigeant chez Acceo

1896 avec Acceo avons le plaisir de vous annoncer la mise en œuvre d’un partenariat pour ne laisser personne de côté. Acceo a toujours eu à souhait de s’exprimer auprès du plus large public possible et avec 1896, le monde du sport amateur et nos sportifs en situation...

lire plus

Pour plus d'informations

Parlez-nous de votre projet

Prenez rendez-vous en ligne

A suivre

Baromètre des pratiques sportives 2020: Décryptage

Baromètre des pratiques sportives 2020: Décryptage

Tous les deux ans, l’INJEP (Institut National de la Jeunesse et de l’éducation populaire) établit un baromètre des pratiques sportives en France. Les grandes lignes du dernier baromètre ont été présentées par Roxana Maracineanu, ministre des sports. Impact des confinements, envie de sport, découverte de nouvelles activités, nous revenons ensemble sur le baromètre des pratiques sportives en France en 2020 et sur l’avenir du sport amateur. Décryptage.

lire plus
Ludovic Lemoine, champion d’escrime handisport

Ludovic Lemoine, champion d’escrime handisport

Ludovic Lemoine, c’est un beau palmarès et un des meilleurs escrimeurs handi, mais c’est aussi et surtout un passionné et un super ambassadeur pour le sport amateur en France. On fait le point avec lui, à quelques mois des Jeux de Tokyo et il nous fait part de ses astuces pour rester motivé et plein d’énergie, malgré la situation inédite que traverse le monde du sport amateur en France. Il nous explique aussi ce qui a motivé sa décision d’utiliser nos solutions, chez 1896.

lire plus
Portrait de Julien Allart, dirigeant chez Acceo

Portrait de Julien Allart, dirigeant chez Acceo

1896 et Acceo sommes fiers d’entamer un partenariat pour aider tout le sport amateur en France. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Julien Allart, directeur d’Acceo, pour mieux comprendre son implication auprès des personnes en situation de handicap et auprès de nos sportifs amateurs. Il nous exprime également sa vision du sport et nous donne son avis sur la place du Handisport en France.

lire plus